Langage, herméneutique et culture.

10,00 $ & Free Shipping

Mélange en l’honneur du Professeur émérite Abbé Georges NTUMBA.  L’extrait de l’ouvrage nous fait savoir que l’avenir est très ouvert, et il déprend de nous, de nous tous. Il dépend de ce que vous, moi, et beaucoup d’autres hommes font et feront, aujourd’hui, demain et après-demain…

20 en stock

Free shipping on orders over $50!

  • Done Satisfaction Guaranteed
  • Done No Hassle Refunds
  • Done Secure Payments
GUARANTEED SAFE CHECKOUT
  • Visa Card
  • MasterCard
  • American Express
  • Discover Card
  • PayPal

Description

Depuis la nuit des temps, la raison est au centre des préoccupations philosophiques. En même temps qu’elle l’y astreint , l’injonction que reçoit Socrate au temple de Delphes confère à l’homme la capacité de se connaître: “Connais-toi toi-même”. Chez Platon, la connaissance vraie relève l’intelligible: Aristote qui considère l’homme comme un animal par essence doté de raison estime que la connaissance relève aussi bien du sensible que de l’intelligible. Cette ligne épistémique qui part de l’Antiquité à l’époque contemporaine, en passant par le Moyen-âge et les temps modernes, a pris un relief remarquable avec le rationalisme cartésien et l’idéalisme allemand.
Si avec ces trois critiques ( critique de la raison pure, critique de la faculté de juger, critique de la raison pratique) Kant a introduit une révolution copernicienne dans :’art de penser ,en opérant une rupture avec ce qui l’a précédé , par le fait de reposer à nouveau frais les questions fondamentales de la philosophie( Que puis-je savoir? Que dois-je faire? Que m’est-il permis d’espérer ?) , il sied de dire qu’à la longue on a assisté à un véritable changement de paradigme. IL s’est opéré u déplacement du centre d’intérêt D’un mode de pensée fondamentale axée sur la raison, le visage de l’entreprise philosophique effectué vers un autre centre: le langage en tant que condition de possibilité d’expression ou de communication de toute pensée, ce sans quoi l’exercice public de la raison elle-même deviendrait problématique.

En définitive, le processus démocratique paraît irréversible dans notre pays, mais sa cadence dépendra largement du degré d’appropriation de ses exigences par le peuple congolais et surtout de son degré d’engagement pour le pérenniser car ce qui est en jeu c’est notre survie en tant qu’hommes, en tant qu’êtres libres, dotés d’une dignité inaliénable et responsables de notre devenir. Comme l’écrit Karl Popper, ” L’avenir est très ouvert, et il déprend de nous, de nous tous. Il dépend de ce que vous, moi, et beaucoup d’autres hommes font et feront, aujourd’hui, demain et après-demain: Et ce que nous faisons et ce que nous ferons dépend à son tour de notre pensée et nos désirs , de nos espoirs et de nos craintes; autrement dit, de notre vision du monde et du jugement que nous portons sur les possibilités largement ouvertes que nos offre l’avenir.

 

Informations complémentaires

Poids 0,5 kg
Dimensions 17 × 23,9 cm
Année d'édition

Auteur

Éditeur

Nombre de pages

384

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Langage, herméneutique et culture.”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.